Le musée des sciences cognitives, encore naissant, est une invitation à replonger dans les premières années de ce domaine scientifique. Matériel de neurochirurgie, EEGs, matériel de neuropsychiatrie, tête de phrénologie,... Les premiers outils scientifiques nous aident à comprendre l'évolution phénoménale qu'ont connu les méthodes de recherche en sciences cognitives depuis ces 60 dernières années.

 

Origines du projet

 

Le projet de musée est né lors d'une visite des sous-sols de l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière par Guillaume Dumas, alors membre actif de la FRESCO et doctorant au LENA. Celui-ci découvre alors quantité considérable de matériel scientifique et neuro-médical datant des années 50, qui est laissé à l'abandon. Il décide de récupérer une partie de ce patrimoine scientifique qui est destiné à être jeté faute de place, et en fait don à la FRESCO. Notamment, il récupère les premiers matériels de stéréotaxie utilisés par Antoine Rémond. Depuis, la FRESCO s'efforce de sauvegarder ces objets qui ont permis l'éclosion de tout un domaine scientifique et les partage au grand public lors d'expositions temporaires (notamment lors du Forum des Sciences Cognitives).

Le projet est encouragé et soutenu par le RISC.

 

Participer au projet

 

Vous êtes un laboratoire et vous avez des objets qui ont une valeur historique et scientifique importante ? Vous connaissez un laboratoire qui va faire le grand tri dans ses espaces de stockages ? Vous voulez participer à démarcher les laboratoires et hôpitaux pour récupérer des objets ?

 

Le projet est encore naissant et nous n'avons pu récupérer que peu d'objets ! De nombreux trésors sont à découvrir partout en France !

 

Vous êtes passionné d'histoire des sciences et voulez la partager au plus grand nombre ?

 

Rejoignez-nous et aidez-nous à trouver des lieux d'expositions !

 

Le musée des sciences cognitives

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N'hésitez pas à télécharger le dossier complet de présentation pour plus d'informations